Archives du mois : octobre 2016


Echanger sur la dynamisation du Boischaut Sud et l’accueil de nouvelles populations

19

Oct 2016

Echanger sur la dynamisation du Boischaut Sud et l’accueil de nouvelles populations

Voir le reportage réalisé par BipTV : reportage-bip-tv-forum

 

Lire le compte rendu complet de la rencontre.

 

atelier-forum-17-oct-2016

 

 

Lundi 17 octobre, 47 personnes ont participé au forum territorial « vivre et accueillir en Boischaut Sud », organisé par l’ADAR-Civam avec l’appui de l’AFIP et du réseau Civam.

Elus, acteurs socio économiques, créateurs/trices d’activités, citoyen/es ont débattu à travers des ateliers et différentes animations sur ce qui constitue pour eux les enjeux, les réussites, les freins, les pistes de travail pour rendre le territoire plus vivant et donc plus attractif, améliorer le quotidien de ceux et celles qui l’habitent et susciter l’envie de s’installer et de rester.

Les apports des témoins et intervenants ont permis de situer plus précisément les enjeux démographiques et liés à la mobilité (Denis Lépicier, chercheur à Agro Sup Dijon), l’importance de la communication positive sur ruralité et de la place à laisser à l’innovation (Gérard Mayaud, Président du Pays Val de Creuse Val d’Anglin), les champs de possibles offerts par les formes de travail collaboratives (Germain Lefbvre, SCOP Oxalis) ou encore la capacité de résilience des territoires (Stéphane Grasser, SCIC l’Arban du Plateau de Millevaches).

La rencontre a surtout permis de partager des représentations sur la culture de l’accueil,  de débattre sur les leviers à actionner pour avancer collectivement et d’identifier des pistes d’action. Parmi celles-ci, on retiendra notamment :

 

  • Aborder les questions de vie et d’attractivité sur le territoire à travers une approche globale.  En effet, l’accueil de nouvelles populations ne peut pas être une finalité qui se substitue à une stratégie de développement. Il doit s’appuyer sur des politiques volontaristes en matière de logement, de services à la population au bénéfice de celles et ceux qui vivent sur le territoire ou projettent de s’y installer.
  • Sortir du mimétisme économique, faire un pas de côté en facilitant l’émergence de nouvelles formes de commerce, de services (activités hybrides adaptées aux nouveaux modes de vie de consommation et aux besoins de la population)
  • S’appuyer sur les personnes qui y vivent ici (relais locaux, « ambassadeurs », créateurs d’activités pouvant témoigner de leur expérience…) pour faire la promotion du territoire et construire une image positive partagée. Le facteur humain (récits de vie, expériences collectives…) est plus parlant qu’une campagne de communication irréelle ou mal ciblée.
  • Construire un récit du territoire basé sur le vécu collectif, des éléments fédérateurs qui vont être les marqueurs de la spécificité  du territoire (par exemple le cadre de vie, le paysage comme lien entre Nature et Culture, la qualité du lien social, etc…) Cette « aura » du territoire permet que ceux et celles qui y vivent ici se sentent « augmentés ».
  • Susciter l’envie de « faire ensemble » en appuyant les projets collectifs, en mettant à disposition des lieux où l’on fabrique du sens commun et où s’exprime la qualité du lien social.
  • S’autoriser à rêver, imaginer, oser de formes d’activités, des modes de vie qui correspondent aux attentes des personnes qui vivent ici, aux besoins de toutes les générations.
  • Ne pas douter de notre capacité (et de celle des campagnes de façon plus générale) à inventer des solutions simples qui nous correspondent.

 

dsc00867 dsc00873 dsc00876 dsc00877

Cette rencontre a été réalisée avec le soutien financier du Programme FEDER

logo-feder-centre-val-de-loire

Logo Europe FEDER avec petite phrase Centre


Réseau de gestionnaires pour l’approvisionnement local des collèges et du lycée

13

Oct 2016

Réseau de gestionnaires pour l’approvisionnement local des collèges et du lycée

Jeudi 6 octobre les gestionnaires de collège du Pays de La châtre ainsi que l’agent comptable du lycée George Sand ont participé à une première rencontre collective autour de l’approvisionnement local sur le territoire. C’est à la demande de gestionnaires souhaitant promouvoir les productions locales dans les menus des établissements scolaires que l’ADAR-CIVAM a proposé de structurer ce réseau de professionnels. Les établissements du secondaire du Pays de la Châtre sont pour une grande majorité désireux de promouvoir les produits du terroir auprès des élèves. Ils sont cependant en but à des difficultés techniques et logistiques sur lesquelles ils ont pu échanger (démarches d’appel d’offre, connaissance de l’offre locale, etc). Cette démarche d’approvisionnement local ne peut se mettre en place sans l’implication pleine et entière des cuisiniers et intendants, eux aussi présents lors de cette rencontre pour évoquer les freins qui sont les leurs en cuisine. Mme De Crémiers, conseillère régionale, vice-présidente à l’alimentation s’est joint à ce temps de travail pour développer l’ambition de la Région Centre en matière d’approvisionnement local et bio. Elle a pu évoquer les initiatives bientôt à l’oeuvre pour faciliter la prise de commande au niveau des lycées, et ainsi que les perspectives de formation des cuisiniers pour être plus en adéquation avec l’offre de produits bio et locaux. Jérémy Bouillaud, animateur au CPIE, partenaire de l’ADAR-CIVAM depuis plusieurs années sur ce sujet, est venu participer à l’animation de ce 1er échange entre professionnels.


Groupe Paysage : Première réunion de l’Automne !

03

Oct 2016

Groupe Paysage : Première réunion de l’Automne !

photo

« Jardin Public Citoyen » de Chassignolles

Le Groupe Paysage Citoyens s’est de nouveau réuni mercredi 28 septembre ! Les bénévoles et Carole Foucault de la Maison des Traditions de Chassignolles se sont rassemblés pour discuter des projets de l’année 2017. Au programme : Sentier Botanique, Réhabilitation de Mares, Aménagements d’espaces… Le groupe, animé par une même volonté de découvrir et valoriser les espaces ruraux, a de nouveau plein d’ambition pour l’année 2017.