Archives du mois : juillet 2017


Offre d’emploi : poste d’animateur(trice) de développement agricole et rural en CDD 10 mois

27

Juil 2017

Offre d’emploi : poste d’animateur(trice) de développement agricole et rural en CDD 10 mois

L’ADAR-Civam recrute, en CDD 10 mois et à temps plein, un(e) animateur(trice) de développement agricole et rural.

Ses missions seront :
– l’animation, l’organisation et le développement d’actions génériques du réseau CIVAM (comme De Ferme en Ferme)
– l’application du projet intitulé « Polyculture-élevage et préservation des réseaux hydrographiques en Boischaut Sud »

la préparation auprès d’un groupe référent de  la réponse à un appel d’offres pour l’animation d’un Observatoire du Bocage, dans la continuité du projet « Trame Verte et Bleue du Pays de La Châtre en Berry »

– l’accompagnement et la contractualisation des Mesures Agri-Environnementales Climatiques (MAEC) du Boischaut Sud pour la campagne 2017, en lien avec l’animateur principal

– la participation à la vie associative de l’ADAR-Civam.

Lire l’offre détaillée.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au jeudi 24 août et les entretiens prévus à La Châtre le mardi 5 septembre.

CV et lettre de motivation sont à envoyer à : adar-civam-recrutement@orange.fr


Réduction des herbicides : la force du groupe pour oser le changement

21

Juil 2017

Réduction des herbicides : la force du groupe pour oser le changement

Le groupe Dephy du Boischaut Sud, composé de 12 agriculteurs, a pour but de trouver collectivement des solutions pour des systèmes de production plus autonomes et plus économes en produits phytosanitaires.

La gestion des adventices des cultures est pour cela un enjeu particulier. Si l’introduction de prairies temporaires dans la rotation est un levier majeur pour assainir les parcelles en système polyculture-élevage, ce recours n’est pas évident à mettre en place sur toutes les parcelles, et d’autres alternatives sont nécessaires dans le cas de systèmes grandes cultures.

C’est ainsi qu’au cours de deux journées de formation menées en mars puis en juin 2017 avec Bertrand Omon, agronome à la Chambre d’Agriculture de l’Eure, les agriculteurs du groupe Dephy ont pu identifier collectivement des leviers alternatifs pour gérer les adventices dans leurs cultures.

Des échanges qui s’appuient sur la force du groupe : sur chaque parcelle visitée, les agriculteurs du groupe ont  questionné les objectifs de l’agriculteur accueillant, et observé le résultat obtenu dans la parcelle, pour ensuite lui émettre des suggestions.

A titre d’exemples :

« Tu pourrais mettre en place une bande témoin sans herbicide pour évaluer si l’utilisation de produit est vraiment nécessaire ici » ; « N’as-tu pas la possibilité de décaler la date de semis sur cette parcelle pour éviter les levées de graminées ? » ; «  Étant donné que cette parcelle repasse en prairie l’an prochain, les adventices observées ici te posent-elles vraiment un problème ? », etc.

Ces échanges entre pairs, complétés par les conseils de l’intervenant, ont permis à chacun d’identifier les leviers les mieux adaptés au contexte de son exploitation, pour une réduction progressive de l’usage des herbicides tout en conservant un système de cultures robuste et répondant aux objectifs de production de l’agriculteur. Ce changement s’inscrit dans le temps long, et restera donc à évaluer au cours des prochaines campagnes.


Café accueil à Crevant : créer du lien et partager nos représentations du territoire

03

Juil 2017

Café accueil à Crevant : créer du lien et partager nos représentations du territoire

Comment favoriser l’accueil des nouvelles populations, faciliter l’intégration des nouveaux arrivants ?

Élargir son réseau de connaissances et prendre des informations pour mener à bien ses projets, passer un moment convivial, partager des initiatives et échanger des points des vue, mais aussi des contacts…

C’est un peu de tout cela que sont venues chercher les personnes (une trentaine) ayant participé au premier « café accueil » qui s’est déroulé le 29 juin à la salle des fêtes de Crevant.

Cette rencontre, organisée dans le cadre du projet «  cultivons l’accueil », mis en œuvre par l’ADAR-Civam en partenariat avec Accueil Paysan Centre, l’URHAJ, les offices de tourisme du Pays de George Sand et de la Vallée de la Creuse a été réalisée grâce au soutien du dispositif régional A vos ID et du programme européen Leader.

Après un temps d’interconnaissance, José Romera, installé depuis 5 ans au hameau des Bergères situé sur la commune de Crevant, a présenté des étapes de son installation, les raisons qui ont guidé ses choix, les ressources sur lesquelles il s’est appuyées. Ainsi, le fait de se créer un réseau et de s’impliquer dans l’organisation d’évènementiels aux côtés de diverses associations, lui ont permis de mieux s’intégrer mais aussi de partager ses talents de cuisinier (puisqu’il est maître d’hôtel) ; activité qu’il pratique au domicile des particuliers, sur les marchés ou lors d’ateliers participatifs, qui mêlent culture, savoirs faire et découverte.

A partir de ce témoignage, les échanges se sont poursuivis autours de quelques idées forces qui ont guidé un débat parfois contradictoire :

Oser faire, bousculer les idées en place… C’est ce qui contribue à renouveler l’image du territoire. Il est donc important de laisser leur place aux parcours non linéaires, aux initiatives atypiques.

Mais, il faut aussi s’intéresser au lieu où l’on vit, le connaître et le comprendre (lui et ses habitants) pour l’apprécier d’avantage… et être en mesure d’en parler, de le faire découvrir.

Ainsi, chacun-e, à sa manière, peut donc être « ambassadeur de l’accueil », en partageant ce qu’il connait, en facilitant les démarches, en donnant des contacts. Il s’agit de permettre à ceux qui arrivent de pouvoir plus facilement s’installer matériellement, de s’approprier le territoire, de s’intégrer socialement, professionnellement ou en développant une activité. Ce qui semble parfois être une évidence pour ceux qui vivent ici peut souvent se révéler d’une grande aide pour ceux qui arrivent !