Archives du mois : juin 2018


La Journée Découverte 2018

27

Juin 2018

La Journée Découverte 2018

Pour cette 20ème édition de la Journée Découverte, rendez-vous est pris au GAEC Yvernault, à La Taille du Bourliat. Nicolas Yvernault et Nathalie Loquais nous accueillent sur leur ferme en agriculture biologique où pâturent notamment des Angus, petites vaches noires d’origine britannique et particulièrement réputées pour leur qualité bouchère.

Les gourmets sont attendus nombreux ! Au menu de cette édition d’anniversaire : 12h pique-nique partagé, 14h30 pochette surprise des 20 ans, 15h30 présentation de la ferme et balade champêtre, 17h30 goûter d’anniversaire. Comme d’habitude, le tarif est libre et les enfants sont les bienvenus.

Dès 14h30, les spectateurs pourront se régaler des saynètes taquines concoctées spécialement pour l’occasion : souvenirs des années écoulées et rêves pour l’avenir devraient agiter papilles et zygomatiques. Chansons, gâteaux et toasts sont également compris dans le menu…

Cette 20ème édition signe aussi une nouvelle naissance : celle de l’association « Brin d’elles » qui formalise le groupes de femmes (agricultrices mais pas que), organisatrices de  la Journée Découverte.

« Brind’elles », ce sont des femmes en milieu rural qui ont le projet de communiquer, de partager et de faire du lien. Unies par les mêmes valeurs de partage, de convivialité et de confiance, elles rêvent toutes d’un milieu rural où on ne s’ennuie pas, où il y a de la vie, et où la nature inspire. Un milieu rural où on peut travailler, se rencontrer, s’installer et s’épanouir.

Le groupe compte d’ores et déjà des nouvelles recrues : Nicole, Dany et Corinne. Mais la troupe ne demande qu’à s’agrandir ! Pour participer à la prochaine édition de la Journée Découverte, échanger ou simplement partager un café, n’hésitez pas à nous contacter : bihel.adar.bs@orange.fr ou 02.54.48.08.82 (les matins).


Projet COLLAGRO : les collectifs d’agriculteurs acteurs des politiques publiques agro-environnementales

19

Juin 2018

Projet COLLAGRO : les collectifs d’agriculteurs acteurs des politiques publiques agro-environnementales

Les têtes de réseaux de groupes d’agriculteurs que sont Réseau CIVAM, la FADEAR, TRAME et la FN CUMA se sont regroupées au sein d’un projet financé par le Réseau Rural (Etat / Europe) pour réfléchir à l’implication possible des collectifs d’agriculteurs dans les futures politiques publiques agro-environnementales.

Les groupes locaux participants ont pu témoigner de leurs expériences locales : ainsi l’Adar Civam à fait part de son implication dans l’émergence et l’animation du projet de MAET en Boischaut Sud, projet qui n’est pas si commun du point de vue national, où les projets de MAE sont encore souvent gérés à échelle régionale et tiennent moins compte des spécificités locales. Ces spécificités locales ont dans une certaine mesure pu être intégrées dans les MAE en Boischaut Sud depuis les MAET « prairies humides » de 2011.

Aujourd’hui, plusieurs collectifs d’agriculteurs du Boischaut Sud, comme le groupe Dephy, le groupe 30 000 ou le groupe prairies naturelles, recherchent des solutions pour mieux préserver l’environnement (préservation de la biodiversité, réduction des produits phytosanitaires) tout en maintenant une activité agricole économiquement et socialement viable. Et si demain, ce type de groupes était impliqué dans la conception des futures MAEC, pour encore mieux adapter les cahiers des charges et les objectifs de progression à la réalité de terrain? Et si ces collectifs étaient directement impliqués dans la distribution des aides aux agriculteurs du territoire, et dans l’évaluation du dispositif ? Utopique ? C’est pourtant ce qu’a réussi à mettre en oeuvre l’association NFW, au nord de la Hollande, où les aides agro-environnementales de la PAC sont directement gérées cette association qui réuni agriculteurs, ruraux, et environnementalistes. Un voyage d’étude réalisé dans le cadre du projet Collagro a permis à des représentants de l’Adar Civam et d’autres groupes français d’aller étudier ce fonctionnement, et voir en quelle mesure il serait transposable dans nos régions.

En perspectives, la plus forte implication des groupes d’agriculteurs dans les politiques publiques agro-environnementales pourrait être expérimentée en Boischaut Sud en 2019-2020, dans le cadre d’une suite du projet Collagro qui reste à confirmer.

Pour en savoir plus sur l’étude menée en France et au Pays Bas : RAPPORT ILLUSTRE

Pour en savoir plus sur les activités des groupes d’agriculteurs en lien avec l’agro-écologie animés par l’Adar Civam : contacter Lucas Henner – 07 89 50 80 44