Où en est la démarche Boischaut Sud en transition?

Où en est la démarche Boischaut Sud en transition?

Après la rencontre de lancement de la démarche Boischaut Sud en transition, qui a rassemblé près de 80 personnes le 29 septembre à la MJCS de la Châtre, où en sommes-nous à présent ?

L’état des lieux a débuté :

  • Un diagnostic partagé, pourquoi ? 

Pour repérer les chantiers à entreprendre afin d’accélérer la transition sur  notre territoire, il est important de bien le connaître. Pour cela, nous allons mener une grande enquête collective, où chaque habitant pourra à son tour devenir enquêteur. En effet, nous avons besoin de vous pour avoir une vision réaliste, vécue, sensible du territoire.

Ce diagnostic conduit par La Traverse doit permettre de déterminer les actions prioritaires qui seront menées par Boischaut Sud en transition. Ce questionnaire ne s’adresse pas exclusivement aux acteurs déjà impliqués dans la transition, bien au contraire !

Pour participer, envoyez un mail à latraverse@ecomail.fr ou prendre connaissance de ce formulaire.

 Prochaines étapes :

Janvier 2021 (semaine du 18 au 24) : réunion d’information et de formation des enquêteurs à la Châtre. Le temps d’enquête sur le terrain se déroulera  sur un mois à la suite à cette réunion. Des Mars 2021 : ateliers d’analyse et d’enrichissement des données recueillies.

  •  Projet de ressourcerie : étude faisabilité en cours

L’étude de faisabilité, qui a débuté en octobre, a été confiée par la MJCS et l’ADAR-Civam à 3 étudiant.e.s de la licence  GOESS (Gestion des Organisations de l’Economie Sociale et Solidaire) de l’IUT de Châteauroux, dans le cadre d’un projet tutoré.

Après avoir visité 7 ressourceries/recycleries pour relever  les éléments transférables et  les points de vigilance, ils ont commencé à s’adresser aux habitants du Boischaut Sud, pour mieux connaitre les besoins auprès des usagers potentiels, mais aussi les envies de s’impliquer dans le projet.

Les étudiants s’entretiendront également avec les structures, collectivités déjà investies ou intéressées par le projet afin de situer ce qui existe et comment aller plus loin en articulant les différents acteurs (déchetteries, associations menant des actions de récupération et d’insertion…)

Prochaines étapes :

Jusqu’au 18 janvier : Recueillir l’ensemble des réponses au questionnaire pour les analyser.

D’ici fin février : mieux définir les partenariats possibles, recenser les volontés bénévoles, proposer un projet de modèle économique viable.

Ce projet vous intéresse et vous souhaitez répondre au questionnaire d’enquête  ou vous impliquer?  Envoyez un mail à ressourceriechatre@gmail.com ou benelle.adar.bs@orange.fr

D’autre part, grâce à une mise en contact par le Collectif Accueil du Cœur 36, un  premier vélo a été offert à un jeune Syrien qui s’était fait dérober le sien. Il en avait besoin pour se rendre au lycée tous les jours. Le vélo en question, issue de la récupération, a été  remis en état par Pierre Chaput dans l’atelier de réparation de vélos ouvert dans un local appartenant à la mairie de Crevant. Une histoire, qui on l’espère, pourra être démultipliée avec le projet de ressourcerie !

  • Démarche d’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux :

Un diagnostic de l’offre alimentaire en produits agricoles, notamment en produits maraichers sur le territoire  a été réalisé par Manon Soupizon, étudiante en Master 1 Gestion des Territoires et Développement local, dans le cadre de l’accompagnement à l’émergence d’un Projet Alimentaire Territorial mené sur la communauté de communes Eguzon-Argenton Vallée de la Creuse. Ce travail suivi par Anne Claude Moisan Lefebvre, chargée de mission Systèmes Alimentaires Locaux à l’ADAR-Civam a permis d’analyser les facteurs favorables à l’implication des acteurs en vue de la mise en place d’un Projet Alimentaire le Territoire (PAT) ainsi que les leviers à activer pour une vision concertée.

Prochaines étapes :

Un temps d’échange et de mise en perspective autour des questions liées à l’alimentation sur le territoire sera organisé en début d’année prochaine.

Mais aussi…

  • Ateliers de la création :

Un outil pour les créateurs au service de la transition.

En janvier débutera un cycle d’ateliers proposés par l’ADAR-Civam pour permettre aux porteur-eus-es d’idée et de projet de structurer leurs projets de création d’activité, avec comme fil conducteur, la prise en compte de la transition écologique (interactions avec le territoire, valorisation des ressources locales, réseau & coopération, organisation et positionnement personnels, moyens, outils pour intégrer les paramètres de la transition à son projet)

Voir le programme des ateliers.

Pour en savoir plus, envoyez un mail à Olivier Benelle / benelle.adar.bs@ornage.fr

-*-*-*-*-

Boischaut Sud en Transition (BSeT), qu’est ce que c’est ?

BSeT est une démarche portée par l’ADAR CIVAM, S composition et la MJCS de la Châtre, qui vise à amorcer une transition écologique et sociale du territoire, pour nous préparer à répondre aux enjeux climatiques, énergétiques, environnementaux, mais aussi sociaux et économiques d’aujourd’hui.

Le territoire concerné, le Boischaut Sud, s’étend sur deux pays (Pays Val de Creuse Val d’Anglin et Pays de la Châtre en Berry) et 5 communautés de communes (CC de la Châtre Sainte Sévère, CC de la marche Berrichonne, CC Val de Bouzanne, CC Argenton Eguzon Vallée de la Creuse, et CC Marche Occitane Val d’Anglin).

 

Cette action est soutenue par :