Entreprendre en coopérative, d’abord une aventure humaine et puis …

Entreprendre en coopérative, d’abord une aventure humaine et puis …

Pour développer un projet, atteindre des objectifs plus ambitieux, répondre à des attentes précises, le projet collectif est parfois, souvent, une nécessité, une évidence. Et pourtant, il y a bien peu de choses plus complexes que de faire fonctionner un groupe, que de s’entendre à plusieurs et d’avancer dans le même sens; quand bien même l’envie de faire ensemble est le moteur premier de l’aventure.

En cherchant à répondre au besoin particulier d’accompagnement des porteurs de projet en collectif, l’ADAR-CIVAM a affiné son approche de la dimension coopérative et s’est entouré d’experts de la question dans le milieu entrepreneurial social et solidaire.

Outre les valeurs portées par les coopératives : démocratie, solidarité, responsabilité, transparence, proximité, pérennité, service et j’en passe, diversité, innovation, etc; cette manière d’entreprendre relève d’un cadre juridique spécifique et en pleine évolution avec lequel il faut savoir composer. De la gestion financière et économique au partage de la gouvernance, chaque entreprise coopérative a la possibilité d’être unique dans son mode de fonctionnement, avec les gardes-fous imposés par la loi pour s’assurer de son bien fondé.

Depuis 2 ans maintenant nous travaillons avec la Manufacture coopérative, FINACOOP, OXALIS et l’URSCOP pour qu’ils nous accompagnent dans la création de modèles d’entreprise sur mesure, répondant en tout point aux envies et besoins des futurs coopérateurs. Pour les coopérateurs c’est un travail long,  riche de nombreux échanges et débats, c’est faire le choix de l’ouverture et l’envie que la relation humaine soit au fondement du projet. C’est aussi la garantie d’un socle solide pour entreprendre différemment.