MAEC : des crédits supplémentaires accordés au territoire du Boischaut sud

MAEC : des crédits supplémentaires accordés au territoire du Boischaut sud

En février 2019, 1 300 000 € étaient accordés au Projet Agri-Environnemental  Climatique du Boischaut Sud, afin de permettre aux agriculteurs du territoire de souscrire des contrats MAEC et d’être rémunérés pour des pratiques respectueuses de l’environnement. Cela fait partie des avancées territoriales que l’ADAR-Civam  a pu historiquement débloquer (en partenariat avec le CODAR et Indre Nature) et que le Pays de La Châtre porte au titre d’une large zone « Boischaut Sud ».

(Visualiser le film de présentation en cliquant ici)

 

Grâce à l’animation de terrain menée par l’ADAR-CIVAM et ses partenaires techniques, Indre Nature et la Chambre d’Agriculture, 56 exploitations se sont engagées, représentant plus de 1800 ha et 230 km de haies.

Pour respecter les contraintes budgétaires fixées par les services de l’Etat, une priorisation avait dû être mise en place et deux exploitations placées en liste d’attente.

Lors de la Commission Régionale Agri-Environnementale Climatique de juillet 2019, le Pays de La Châtre en Berry a fait part des besoins de fonds supplémentaires pour le territoire du Boischaut Sud.

La dynamique entretenue sur le territoire depuis 2011 (avec toujours près de 90% de consommation des fonds alloués) et la pertinence de la demande ont permis une réponse favorable des services de l’Etat.

  • Le territoire du PAEC du Boischaut Sud a donc obtenu des crédits supplémentaires pour les MAEC, à hauteur de 193 000€.
  • Les fonds alloués en 2019 s’élèvent donc finalement à 1 500 000€
  • Pour les exploitations concernées, cela représente jusqu’à 7600€ par an et par exploitant