Rencontre « accueil territorial » du 29 octobre au Magny : un horizon commun et des pistes pour agir

Rencontre « accueil territorial » du 29 octobre au Magny : un horizon commun et des pistes pour agir

Une cinquantaine de personnes ont participé à la rencontre «Inventons les transitionS pour mieux vivre et accueillir en Boischaut Sud», le mardi 29 octobre au Magny.

Les interventions ont notamment permis de revisiter les notions d’accueil et d’attractivité, de montrer en quoi les tiers lieux participent à la dynamique des territoires ruraux et pourquoi les transitions écologiques et sociales constituent une opportunité de penser l’accueil de nouvelles populations dans une logique d’inclusion.

Des pistes et leviers pour y parvenir ont été proposés :

  • Construire et alimenter un horizon et un imaginaire commun : un Boischaut Sud vivant et solidaire
  • Définir une échelle de territoire cohérente tout en gardant à l’esprit que les acteurs locaux sont en capacité (et se surcroit les mieux placés!) pour trouver des solutions endogènes aux problématiques qui les concernent
  • Définir des méthodes et des règles claires pour engager les processus coopératif et de co-construction

Deux ateliers ont permis d’affiner une feuille de route concernant les thématiques de l’alimentation de proximité et du logement.

Le premier, sur la coordination de l’offre et de la demande de produits maraîchers a abouti aux pistes de travail suivantes :

  • expérimenter un système de précommande et de livraison de paniers
  • étudier la possibilité d’élargissement de la plate forme d’approvisionnement existante (Cagette et Fourchette) au Boischaut Sud, notamment pour la restauration collective

 

Le second atelier, sur le logement comme visa pour l’installation de nouveaux arrivants, a préconisé de :

  • travailler à la mise en place d’une charte pour développer un accompagnement aux nouveaux arrivants regroupant un accès facilité au logement et une aide spécifique aux démarches des porteurs de projets/créateurs d’activités
  • approfondir avec les hébergeurs touristiques la question de l’élargissement de leur offre de logement à d’autres publics comme les saisonniers, travailleurs en contrats courts ou intérimaires, apprentis, etc. sur la période de morte saison.

Le compte rendu détaillé de la rencontre est accessible ici.

L’enregistrement des interventions réalisé par le collectif La Traverse peut être téléchargé en suivant ce lien. Il est téléchargeable pendant 7 jours. Au delà de ce délai, vous pouvez l’obtenir en contactant Olivier Benelle.