Mots-clés : agro-écologie


Projet COLLAGRO : les collectifs d’agriculteurs acteurs des politiques publiques agro-environnementales

19

Juin 2018

Projet COLLAGRO : les collectifs d’agriculteurs acteurs des politiques publiques agro-environnementales

Les têtes de réseaux de groupes d’agriculteurs que sont Réseau CIVAM, la FADEAR, TRAME et la FN CUMA se sont regroupées au sein d’un projet financé par le Réseau Rural (Etat / Europe) pour réfléchir à l’implication possible des collectifs d’agriculteurs dans les futures politiques publiques agro-environnementales.

Les groupes locaux participants ont pu témoigner de leurs expériences locales : ainsi l’Adar Civam à fait part de son implication dans l’émergence et l’animation du projet de MAET en Boischaut Sud, projet qui n’est pas si commun du point de vue national, où les projets de MAE sont encore souvent gérés à échelle régionale et tiennent moins compte des spécificités locales. Ces spécificités locales ont dans une certaine mesure pu être intégrées dans les MAE en Boischaut Sud depuis les MAET « prairies humides » de 2011.

Aujourd’hui, plusieurs collectifs d’agriculteurs du Boischaut Sud, comme le groupe Dephy, le groupe 30 000 ou le groupe prairies naturelles, recherchent des solutions pour mieux préserver l’environnement (préservation de la biodiversité, réduction des produits phytosanitaires) tout en maintenant une activité agricole économiquement et socialement viable. Et si demain, ce type de groupes était impliqué dans la conception des futures MAEC, pour encore mieux adapter les cahiers des charges et les objectifs de progression à la réalité de terrain? Et si ces collectifs étaient directement impliqués dans la distribution des aides aux agriculteurs du territoire, et dans l’évaluation du dispositif ? Utopique ? C’est pourtant ce qu’a réussi à mettre en oeuvre l’association NFW, au nord de la Hollande, où les aides agro-environnementales de la PAC sont directement gérées cette association qui réuni agriculteurs, ruraux, et environnementalistes. Un voyage d’étude réalisé dans le cadre du projet Collagro a permis à des représentants de l’Adar Civam et d’autres groupes français d’aller étudier ce fonctionnement, et voir en quelle mesure il serait transposable dans nos régions.

En perspectives, la plus forte implication des groupes d’agriculteurs dans les politiques publiques agro-environnementales pourrait être expérimentée en Boischaut Sud en 2019-2020, dans le cadre d’une suite du projet Collagro qui reste à confirmer.

Pour en savoir plus sur l’étude menée en France et au Pays Bas : RAPPORT ILLUSTRE

Pour en savoir plus sur les activités des groupes d’agriculteurs en lien avec l’agro-écologie animés par l’Adar Civam : contacter Lucas Henner – 07 89 50 80 44