Mots-clés : circuits courts


Une information peu réjouissante pour les circuits courts …

10

Mar 2017

Une information peu réjouissante pour les circuits courts …

Le 26 janvier 2017, le Conseil Constitutionnel a supprimé l’article 192 de la loi Egalité et Citoyenneté, dont voici le contenu :

« Art. L. 230-5-1. – I. – Dans le respect des objectifs de la politique de l’alimentation définie à l’article L. 1, l’État, les collectivités territoriales et les établissements publics incluent dans la composition des repas servis dans les restaurants collectifs dont ils ont la charge un volume de :

« 1° 40 % de produits sous signe d’identification de la qualité et de l’origine ou sous mentions valorisantes, définis à l’article L. 640-2, de produits provenant d’approvisionnements en circuits courts ou répondant à des critères de développement durable, notamment la saisonnalité des produits ;

« 2° 20 % de produits issus de l’agriculture biologique ou de surfaces agricoles en conversion, au sens de l’article 17 du règlement (CE) n° 834/2007 du Conseil du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques et abrogeant le règlement (CE) n° 2092/91. »

Cette mesure avait pourtant été votée à deux reprises à une très large majorité à l’Assemblée nationale et adoptée définitivement dans le cadre du projet de loi Egalité et citoyenneté en décembre dernier.


Circuits courts mais grands enjeux …

28

Fév 2017

Circuits courts mais grands enjeux …

Extrait d’ActuOcentre_ La lettre d’informations de la Région Centre Val de Loire
Aujourd’hui, François BONNEAU, a signé un protocole d’accord en faveur de l’introduction des produits des filières agricoles locales et biologiques dans la restauration scolaire des lycées de la Région Centre-Val de Loire avec la Chambre  Régionale   d’Agriculture   du   Centre-Val   de   Loire et Bio Centre. Et quel cadre plus propice pour contractualiser cet engagement fort que l’espace régional du Salon de l’agriculture qui accueille  une bonne quinzaine d’agriculteurs et de producteurs locaux. « Ce protocole doit donner plus de ressources aux producteurs et permettre à chacun d’entre nous de consommer des produits de qualité dont il connaît l’origine. Je veux rapprocher consommation et production », explique François BONNEAU, ciblant notamment tous les établissements publics qui proposent de la restauration collective. Aujourd’hui, dix lycées expérimentent cet approvisionnement de proximité. L’ambition est d’arriver, entre autres, à ce que tous les lycées régionaux l’adoptent l’année prochaine.


Echange sur les circuits courts avec les Term S de Naturapolis

22

Oct 2015

Echange sur les circuits courts avec les Term S de Naturapolis

Mardi 13 octobre les élèves de terminale S du lycée agricole de Châteauroux (Naturapolis) ont participé à une présentation sur le thème des circuits courts avec un focus sur les démarches  existantes dans l’Indre. Pendant 2 heures, ils ont pu découvrir les subtilités terminologiques que recoupe le sujet : circuit court, circuit de proximité… Et se mettre le temps d’un jeu de rôle dans la peau d’un producteur, d’un consommateur oui d’un élu local désireux de promouvoir ce type de circuits de distribution.

Anne-Claude Moisan-Lefebvre a ainsi développé l’intérêt de la pratique pour ce qui relève de l’amont de ces circuits de distribution, la production, l’impact environnemental et territorial. Mme Laurent, conseillère municipale à la mairie du Poinçonnet a par la suite développé une illustration de ce qui se passe en aval de ces circuits, par l’approvisionnement en produits locaux de la cantine municipale.

Les élèves ont eu par la suite une synthèse à réaliser sur cette intervention et seront susceptibles d’être interrogés sur le thème développé lors du passage de leur baccalauréat.

 

 


Visite d’expérience à la ferme du Vieux Bellefonds

28

Sep 2015

Visite d’expérience à la ferme du Vieux Bellefonds

Lundi 21 septembre, un groupe de producteurs du Boischaut sud s’est rendu à Bellefonds dans la Vienne à la rencontre des responsables d’un magasin de producteurs géré collectivement.

Monique Baraton et Raymond Demiot nous ont reçu dans leur ferme du Vieux Bellefonds et nous ont ouvert les portes de la boutique située sur l’exploitation même. Depuis une dizaine d’année maintenant le magasin propose à sa fidèle clientèle des produits issus de 26 fermes alentours. La rencontre a été riche en échanges et informations sur la mise en oeuvre de ce type de projet. De la gestion du collectif, aux horaires de permanences, du statut juridique à l’étendue de la gamme de produits, en passant par la règlementation sanitaire, tous les différents aspects que revêt la création d’un point de vente collectif ont pu être abordés.

Autant d’éléments qui viennent illustrer la formation qui se déroulera prochainement en Boischaut sud :  » Améliorer la valorisation de ses productions par la création d’un magasin de producteurs ».